Resilience

Marianne Nicolson

Dzawada’enuxw de Kingcome Inlet

  • The Sun is Setting on the British Empire – 2017
  • Bannière de vinyle
  • 384,8 x 659,1 cm
The Sun is Setting on the British Empire

Selon d’anciens témoignages oraux, le drapeau de la Colombie-Britannique arborait, à l’origine, un soleil au-dessus de l’Union Jack. Ce drapeau était distribué aux nations autochtones de l’intérieur de la province comme symbole d’un ancien « traité » ou des ententes sur l’utilisation des terres. Pour les Autochtones, le soleil et les lignes ondulées signifiaient que les ententes dureraient « tant que brillerait le soleil et que couleraient les rivières ». Mais au début du 20e siècle, pour illustrer la notion que « le soleil ne se couche jamais sur l’Empire britannique », les positions du soleil et de l’Union Jack ont été officiellement inversées.

Au 21e siècle, au cours de manifestations au sujet de la compétence à l’égard des terres, certaines Premières nations ont repris le drapeau originel pour affirmer les droits fonciers des Autochtones, un problème toujours non résolu. Dans mon interprétation, les boutons de tunique de la GRC accompagnés de la ligne horizontale de l’Union Jack représentent l’imposition « juridique » de l’autorité coloniale ; le soleil retrouve sa place au-dessus du drapeau britannique et le texte, en chinook, dit ceci : « Le soleil se couche sur l’Empire britannique. »

– Marianne Nicolson

emplacements des panneaux

Traité:

Remarque: tous les panneaux numériques n’affichent  les oeuvres de Résilience de la même manière.  Les renseignements concernant le traité, le territoire et la langue ont pour source de référence le site Territoire Traditionnel, et peuvent être incomplets.