Resilience

Dayna Danger

Métisse-Saulteuse-Polonaise

  • Big'Uns – Adrienne – 2017
  • Épreuve numérique
  • 167,6 x 111,8 cm
Big'Uns – Adrienne

Dans la culture actuelle, la personne qui s’identifie comme trans, non binaire ou comme femme n’a souvent aucun pouvoir sur sa propre sexualité. Elle est dénaturée, objectifiée, confrontée à la violence dans les médias, même dans les magazines de chasse. La chasse sportive se sert d’un langage violent et oppressif aussi bien pour nous que pour les animaux. Dans leur essai intitulé Animals, Women, and Weapons : Blurred Sexual Boundaries in the Discourse of Sport Hunting qui date de 2004, Kalof, Fitzgerald and Baralt concluent que les attributs physiques des « animaux » sont décrits à l’aide de traits féminins stéréotypés.

Ainsi, pour décrire les bois d’un animal, on se sert de l’expression « Big’uns »*. Ce type de langage joue un rôle clé dans la dé=valorisation de notre sexualité.

Big’Uns est une série en cours de portraits photographiques qui explore la reconquête de notre sexualité et de nos corps. En reprenant ainsi possession des bois, notre objectif est de démontrer que, pour les personnes trans, non binaires ou qui s’identifient comme femmes, c’est une réappropriation de leur pouvoir et de la façon dont elles choisissent d’être vues.  

* En anglais familier, Big’Uns (Big ones) fait référence aux seins de la femme.

– Dayna Danger

emplacements des panneaux

Traité:

Remarque: tous les panneaux numériques n’affichent  les oeuvres de Résilience de la même manière.  Les renseignements concernant le traité, le territoire et la langue ont pour source de référence le site Territoire Traditionnel, et peuvent être incomplets.