Resilience

Lisa Myers

Anishnabée Ojibwée, Première Nation de Beausoleil, Ontario

  • through surface tension – 2013
  • Plan fixe
  • Dimensions variables
through surface tension

Au printemps 2013, j’étais à Ottawa pour le vernissage de Sakahan, une exposition d’art indigène international. Je faisais de longues promenades avec l’artiste Suzanne Morrissette pendant lesquelles nous discutions création artistique. Nous sommes allées jusqu’à l’île Victoria, le lieu de protestation où la chef Theresa Spence avait vécu quelques mois plus tôt. L’île Victoria est une des îles du site que l’on appelle Asinabka, sur la rivière des Outaouais. C’est sur cette île que j’ai commencé à filmer mes vidéos qui portent sur l’eau. Dans la vidéo de la surface de l’Outaouais, on a l’impression, suivant la perspective, que l’eau engloutit les édifices du Parlement. Cet été-là, j’ai continué à filmer dans des endroits autour des Grands Lacs. On peut s’imaginer se déplaçant sous l’eau et émergeant à la surface pour observer tout ce qui déferle sur le rivage : l’industrie, la gouvernance, le pouvoir, la vie et la survie de tous les jours, les tempêtes et les vagues. 

– Lisa Myers

emplacements des panneaux

Traité:

Remarque: tous les panneaux numériques n’affichent  les oeuvres de Résilience de la même manière.  Les renseignements concernant le traité, le territoire et la langue ont pour source de référence le site Territoire Traditionnel, et peuvent être incomplets.