Resilience

Rosalie Favell

Métisse (Crie/Anglaise)

  • I awoke to find my spirit had returned – 1999
  • Épreuve numérique
  • 76,2 x 77,5 cm
I awoke to find my spirit had returned

M’inspirant de mon histoire familiale et de mes racines cries et anglaises, je présente, en me servant de sources diverses allant des albums de photos de famille à la culture populaire, un autoportrait complexe de mon expérience de femme autochtone contemporaine. Dans une de mes aventures, I awoke to find my spirit had returned, l’envie de retourner chez moi est toujours présente même si je me demande où se trouve ce chez-moi. Le saut que je fais dans cette œuvre, c’est le lien que j’établis entre cette histoire, à la fois personnelle et culturelle, et les personnages de Xena, Princesse Guerrière, Dorothée du film classique Le magicien d’Oz et Louis Riel. Il aurait déclaré — et je le cite souvent — « Mon peuple dormira cent ans et, quand il se réveillera, ce seront les artistes qui lui rendront son âme. »  Riel comme prophète ou comme magicien d’Oz nous dit que tout ce dont nous avons besoin se trouve déjà en nous, que tous les chemins mènent chez nous, que la seule façon de recouvrer notre fierté, notre dignité personnelle est d’être fidèles à notre peuple. 

– Rosalie Favell

emplacements des panneaux

Traité:

Remarque: tous les panneaux numériques n’affichent  les oeuvres de Résilience de la même manière.  Les renseignements concernant le traité, le territoire et la langue ont pour source de référence le site Territoire Traditionnel, et peuvent être incomplets.