Resilience

Bonnie Devine

Anishinabée (Ojibwée) et membre de la Première Nation de Serpent River

  • Battle for the Woodlands (detail) – 2014, 2015
  • Peinture acrylique, graphite, papier, feutre et perles
  • 5,5 x 2,4 m (approximativement)
  • Collection du Musée des beaux-arts de l’Ontario
Battle for the Woodlands (detail)

L’installation Battle for the Woodlands comprend plusieurs volets. Elle a été construite sur place au Musée des beaux-arts de l’Ontario en deux fois six semaines, en 2014 et 2015.

Ma première intervention a été d’agrandir la grande carte coloniale du Haut et du Bas-Canada qui était apposée sur le mur du musée. Je voulais inclure tous les Grands Lacs parce que la carte originale ne montrait que les lacs Ontario et Érié. J’estimais qu’aucune carte des forêts de l’Est de l’Amérique du Nord ne devait exclure son cœur monumental et numineux, ces eaux sources de notre vie.

Je les ai peints en oxyde de fer rouge sous forme d’animaux : bison, loutre, tortue, lapin et léviathan. Je les ai représentés comme des esprits, car c’est ce qu’ils sont. 

– Bonnie Devine

emplacements des panneaux

Traité:

Remarque: tous les panneaux numériques n’affichent  les oeuvres de Résilience de la même manière.  Les renseignements concernant le traité, le territoire et la langue ont pour source de référence le site Territoire Traditionnel, et peuvent être incomplets.